Portrait

Anne Giniaux a toujours baigné dans le milieu de la création. 

Toute petite déjà ses grand-mères l’inspiraient, avec leurs immenses tapisseries et leurs tricotages de pulls irlandais à 5000 torsades ! Sa mère excellait dans les loisirs créatifs et l’atelier de bricolage paternel regorgeait de trésors. Le mot ennui n’a donc jamais fait partie de son vocabulaire d'enfant.  

Jeune adulte, c’est vers les agences de communication que ses pas l’ont guidée. Attirée sans aucun  doute par le petit grain de folie de ces entreprises-là. Mais le home made ne l’a jamais quittée et est devenu même une passion dévorante. Aiguilles en tout genres s’agitent au quotidien pour concevoir, ici un manteau, là un sac, une robe, des objets déco, un plaid en patchwork ou un tour de lit personnalisé (voir sur le blog pour les fans ! ).